Enguerrand de Fauconnier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Enguerrand de Fauconnier

Message par Invité le Mar 4 Oct - 14:15

Bonjour à tous,

En tant que membre des "piliers" voici la présentation du personnage que je reconstitue (sergent d'arme au service de Savary de Mauléon dans le Bas Poitou 1180/1233).
Il s'agit d'un personnage fictif qui évolue dans un environnement humain et contextuel bien réel historiquement et surtout sourcé !
J'ai pour cela fais des recherches dans les archives départementale de la Vendée et à la bibliothèque nationale de France (BNF).
Mes sources: "Savary de Mauléon et le Poitou à son époque" par Bélissaire Ledain
" Essais historique sur le Talmondais" par Geogres Loquet.
Mon avatar est le blason ( de gueule au chevron d'argent, au chef d'or) que je me suis créer pour mon très prochain personnage de chevalier petit fieffé (200 hectares) même nom, même lieu, même époque. Idem pour ma futur devise que j'ai choisi et qui m'a été traduite par mon meilleur ami (accessoirement médiéviste et latiniste).

Bonne et très longue lecture... Shocked

Biographie du Sergent d’arme :
« Enguerrand de FAUCONNIER »

Période : 1180/1233

Lieux : Poitou, Principauté de Talmond et son château dans l’actuel Bas Poitou.

Contexte historique : Parcours d’un sergent d’arme au service d’une
grande famille de seigneurs du Poitou les «de MAULEON » de la fin du XII au 1er tiers
du XIII siècle. Il suit son seigneur lors des conflits opposants les grands féodaux de l’époque et leurs velléités d’indépendance contre successivement les rois de France et/ou d’Angleterre suivant l’allégeance du moment. Son seigneur répondant à l’appel des croisades en Terre Sainte ou contre les Albigeois je serais de toutes ses aventures.

Mon personnage : Enguerrand de FAUCONNIER, né en 1180 dans une famille de paysans ayant tenure en nature auprès des seigneurs de Talmond. J’entre au service de Raoul III de Mauléon en 1197 grâce aux appuis du chevalier Guillaume Lefort compagnon d’arme et homme lige de ce dernier. Les économies familiales et mon labeur m’ont permis de m’équiper avec soins et qualités, en armes comme en tenues.
Mathilde, ma mie, entre parallèlement au service de d’Alix de Ré son épouse.
Durant 3 ans, j’apprends mon nouveau métier d’homme d’arme avant d’être rattaché en 1199 à la suite de son fils ainé Savary. Un fils Malo vient rapidement embellir notre existence.
En 1202 j’accompagne Savary, le comte du Poitou Arthur de Bretagne et Hugues de Lusignan lors de ses premiers combats contre le roi Jean sans Terre. En juillet 1202, à la bataille de Mirabeau nos troupes sont défaites, mon seigneur fait prisonnier et envoyé en captivité en Angleterre.
Ayant échappé de peu à la mort, je retourne en poste au château de Talmond jusqu’au retour de captivité de Savary de Mauléon en 1204.
De retour à son service, lui-même désormais vassal de Jean sans Terre nous voilà à guerroyer contre le roi de France Philippe-Auguste qui souhaite reconquérir le Poitou.
De nombreuse sièges ou batailles (Niort, Angers etc…) animent mon existence du Poitou à l’Anjou jusqu’à la défaite de La Dive en 1208 qui marque la signature d’une trêve entre les belligérants.
En 1211, nous partons pour le Languedoc envoyé par le Roi d’Angleterre au secours de Raymond VI, comte de Toulouse menacé par la croisade contre les Albigeois. La défaite de Castelnaudary malgré la bonne tenue de nos troupes et la cupide attitude de notre seigneur nous fait rentrer au Poitou.
Disgracié par Jean sans Terre, mon seigneur rejoint le parti du roi de France. Je participe alors à l’expédition de Flandre lors de l’attaque du port de Dam (1213) qui est l’occasion pour moi de ramener quelques butins issus de pillages qui amélioreront la vie de ma famille.
En 1219 je pars pour la Terre Sainte, dans la suite de Savary de Mauléon qui s’est croisé 2 ans auparavant, répondant à l’appel du Pape Honorius III. Je participe au siège et la prise Damiette en novembre 1219 et rentre d’Orient en 1220. J’en ramène quelques étoffes habituellement inaccessibles pour mes revenus lors de marchandages auprès de marchands Juifs (coton, soie).
Je reste en poste au château de Talmond jusqu’en 1224 où je profite d’une vie plus paisible avec les miens. Notre maison de Talmond gagne en confort grâce à mes prises. Mathilde en profite aussi pour se parer d’étoffes plus travaillées et correspondant mieux à ses goûts.
Savary de Mauléon étant un seigneur de son temps, particulièrement avide d’indépendance comme rétif à toute autorité des trop encombrants rois Capétiens, je me retrouve à guerroyer contre les hommes de Louis VIII lors des batailles de Niort et de La Rochelle malheureusement perdues.
Après la soumission de mon seigneur en 1225 devant le Roi de France, je découvre les terres ensoleillées du Languedoc lors de la croisade des Albigeois. En effet Savary de Mauléon soucieux de sauver son âme d’une menace d’excommunication répond à l’appel du Pape Honorius III et d’Amaury de Montfort. Il fera honneur à son engagement et y gagnera le surnom de « Maître des braves ». De mon coté j’en rapporte de nouvelles bosses, quelques glorioles, mais surtout un menu butin issu des combats ou de rapines.
La mort de Louis VIII en novembre 1226 incite mon seigneur à se croire dégager de son serment auprès des Capétiens, il se soumet à l’autorité « lointaine » et moins contraignante d’Henri III roi d’Angleterre. Par voie de conséquence, je guerroie de nouveau sur les terres du Poitou et de l’Aunis contre les troupes de la régente Blanche de Castille et du futur Saint Louis.
Une issue malheureuse pour mon seigneur et ses alliés (une paix relative mais appréciable pour moi…) me porte à la trêve de 1227 qui se poursuivra jusqu’en 1230. Durant ce temps je sers dans les troupes du château de Talmont et profite de Mathilde et Malo.
Les vieux démons reprenant rapidement mon Seigneur (avec le soutien du Plantagenêt), me revoilà à ferrailler de nouveau contre les Français jusqu’en juillet 1231 et le dernier délitement des alliances de barons Poitevins trop indépendants.
Savary de Mauléon meurt en 1233 et est enterré en l’église de Saint Michel en l’Herm.
J’entrevois une vie paisible auprès de ma mie en regardant mon fils devenir un homme et comme son père se destiner au métier des armes.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La bienvenue !!

Message par Guillaume de Surgeres le Mar 4 Oct - 18:50

Heureux de te compter parmi nous..
ta présentation ,bien que minime geek est forte interessante...
En esperant bien vite partager notre passion.
Guillaume de Surgères


Post Ténébras Spero Lucem
avatar
Guillaume de Surgeres

Messages : 1527
Date d'inscription : 03/10/2011
Age : 45
Localisation : Niortais / Surgères

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enguerrand de Fauconnier

Message par himon le Mar 4 Oct - 22:40

Je pense également que tu t'es pas foulé pour ta présentation Shocked ...mais bon je ne dirais rien cette fois ci Laughing
avatar
himon

Messages : 1022
Date d'inscription : 03/10/2011
Age : 41
Localisation : dans le castel

http://lespiliersducastel.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue

Message par Isabelle du Poitou le Sam 8 Oct - 22:49

Bienvenue à vous Enguerrand!
Une présentation de personnage ,tres documentée.
La classe!
bisous Isabelle
avatar
Isabelle du Poitou

Messages : 219
Date d'inscription : 07/10/2011
Age : 45
Localisation : niortais / surgeres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enguerrand de Fauconnier

Message par Ogier de Combault le Mar 11 Oct - 13:26

ça c'est une présentation,très documenté bravo Very Happy


per sanguinem gladiumque patres tuos honora.
avatar
Ogier de Combault

Messages : 1386
Date d'inscription : 10/10/2011
Age : 54
Localisation : Vendée Dordogne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enguerrand de Fauconnier

Message par Invité le Lun 28 Nov - 17:44

Suite à mes recherches plus approfondies, réalisations, achats présents et très prochains, je tir un trait définitif sur mon personnage de sergent d'arme et passe directement à celui pour le lequel je travail réellement et qui me motive réellement à savoir chevalier petit fieffé dans le Bas Poitou, vassal de Savary de Mauléon. Il sera donc mort né ou dans l'ooeuf à défaut à d'avoir connu le champ d'honneur...

Je poste très prochainement la biographie de mon personnage de Chevalier. Bien entendu celui de Mathilde évolue parallèlement mais je lui laisse le plaisir de vous le présenter.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enguerrand de Fauconnier

Message par Eusebia le Lun 28 Nov - 19:57

toutes mes condoléances...
avatar
Eusebia

Messages : 981
Date d'inscription : 20/10/2011
Age : 41
Localisation : ruffec- charente

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enguerrand de Fauconnier

Message par Ogier de Combault le Mar 29 Nov - 18:20

paix est son âme.


per sanguinem gladiumque patres tuos honora.
avatar
Ogier de Combault

Messages : 1386
Date d'inscription : 10/10/2011
Age : 54
Localisation : Vendée Dordogne

Revenir en haut Aller en bas

on rigole;;;

Message par Guillaume de Surgeres le Mar 29 Nov - 18:43

"un etre s'eteint, un volcan s'eveille... " ha non , c'est l'inverse... quoiqu'avec Enguerrand, je sais pas...


Post Ténébras Spero Lucem
avatar
Guillaume de Surgeres

Messages : 1527
Date d'inscription : 03/10/2011
Age : 45
Localisation : Niortais / Surgères

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enguerrand de Fauconnier

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum